PORSCHE 951
Page Principale - Votre avis m'intéresse

 

Notion de couple et de puissance 

Ces deux éléments, souvent évoqués lorsqu'on lit des essais de véhicules dans des revues, reflètent les performances du moteur.

Généralement on compare nos voitures en terme de puissance et la notion de couple passe totalement inaperçue. Or avant de parler puissance, il faut parler couple, car la puissance dépend, entre autres facteurs, du COUPLE MOTEUR.

Il n'est pas question ici de donner une grande définition du couple mais de l'expliquer le plus simplement possible afin de comprendre pourquoi cette notion est plus importante que celle de puissance.

Le couple c'est la force qui vous colle au siège pendant que vous accélerez. Mais encore...c'est la capacité qu'à le moteur de monter en régime dans le minimum de temps possible (l'étagement de la boîte de vitesse compte également).

Donc si vous avez deux véhicules ayant les mêmes rapports de pont et de boîte, montés avec les mêmes jantes et pneus, la voiture avec plus de couple accélerera plus fort (attention quand même aux nuances expliquées plus loin).

Le couple n'est pas une notion statique, il évolue, entre autres, avec le régime moteur, donc ce qui est réellement important ce n'est pas le couple maximum mais, que le moteur dispose d'un couple important le plus longtemps possible, c'est à dire, dès les plus bas régimes jusqu'au régime maximum. Bref presqu'une utopie..

Voilà pourquoi, on parle de COURBE DE COUPLE car il faut l'analyser à tous les régimes pour que cette notion soit réellement intéressante.



Si l'on reprend nos deux voitures de l'exemple précédent et que les courbes de couple sont les suivantes (COURBES ABSOLUMENT IRREALISTES AUX EFFETS DE BIEN COMPRENDRE L'IMPORTANCE DE LA COURBE) :

la première a un couple de 300 NM entre 2.500 et 6.000 tr/min,

la seconde a un couple de 150 NM entre 2.500 et 5.000 et de 350 NM entre 5.000 et 5.500 tr/min puis à nouveau de 150 NM à partir de là.

Même si la seconde a un couple maximum plus important, la première voiture accèlerera beaucoup plus fort que la seconde à tous les régimes sauf entre 5.000 et 5.500 tr/min.

Et de ces deux voitures, laquelle est plus PUISSANTE ?

La première a une puissance maximum de 256 CV din à 6.000 tr/min et la seconde, de 274 CV din à 5.500 tr/min. Et comment j'ai trouvé ça ? et bien simplement parce que la puissance n'est qu'une résultante du couple.

La PUISSANCE (en CV DIN) s'obtient en multipliant le couple en NM par le régime moteur en tr/min et en le divisant par 7.028. Vous avez ici la comparaison entre les deux véhicules.

Nous constatons donc que la deuxième voiture est plus puissante, mais est-elle mieux pour cela ? Qu'en pensez-vous à la vue des courbes ?

La seconde est nettement moins puissante sur presque toute sa plage d'utilisation et, est donc nettement moins performante, même si entre 5.000 et 5.500 tr/min elle fait un bond ; en chaque sortie de virage elle sera larguée, car la première voiture, dès les premiers régimes, a suffisamment de couple pour monter rapidement dans les tours.


Et la 951 dans tout ça ! quelles sont ses courbes de couple et de puissance ? Voici réunies ici les données et les courbes du modèle 220, du modèle 250, et de mon modèle quand il était à 301 CV.


Comment peut-on améliorer le couple et la puissance d'un véhicule ? Il est impossible ici d'être exhaustif, car c'est très compliqué, mais il est facile d'en évoquer les grandes lignes. Tout d'abord, il faut savoir qu'il y a une grande différence entre un moteur atmosphérique et un moteur suralimenté, la 951 étant suralimentée par turbocompresseur, nous nous y attacherons plus spécialement.

Le couple moteur résulte de la pression des gaz qui agit sur le piston en phase explosion-détente. Bien que cette pression varie constamment, on peut cependant en déduire une pression moyenne. Cette pression est appelée Pression Moyenne Effective (PME). On en déduit que la PME est liée au remplissage de la chambre.

Le couple (en NM) est la résultante de la PME (en bar) multipliée par la cylindrée (en cm3) et divisée par 40 PI. Soit [COUPLE = PME x CYLINDREE / (40 x PI)].

La puissance dépend comme nous l'avons vu précédemment du régime moteur et du couple, qui nous l'avons vu dépend lui-même, de la PME et de la cylindrée.

On en déduit que la puissance du moteur est directement proportionnelle à la cylindrée, au régime et à la PME et que si on varie un de ces éléments ou les trois, on aura une variation de la puissance, donc, pour l'accroître, nous verrons PROCHAINEMENT que nous pouvons augmenter la cylindrée, augmenter le régime maximum admissible et le plus important augmenter la PME.

 

Vos accès directs

 Accélération
  Calculez celle de votre Porsche.
 Vitesse
  Calculez celle de votre Porsche.
 Comparaison
  des voitures de l'exemple.
 Courbes de trois 951
  220 - 250 - 301
 Page principale
 


- -
- - - - -

Merci de votre visite